U+(x,y,z)=U

L’univers est-il une simulation ?

Fondation Vasarely, Aix-en-Provence
28-29 avril 2017

Vernissage le 27 avril à partir de 18h30
Performance des étudiants demusicologie sous la direction de V. Abela, dans le cadre du Festival Architectures Contemporaines.

fly_verso_vasa

MUTATION

INSTALLATIONS INTERACTIVES

4 et 5 mai 2017, 11h-18h
Espace Fernand Pouillon, Site Saint Charles
3 Place Victor Hugo
13003, Marseille

Vernissage le 3 mai à 18h

pouillon_2017_fly_recto

“Les techniques ne sont pas seulement des outils, ce sont des structures de la perception. Dans le tuyau numérique, se joue rien moins que la complexité du rapport perceptif de l’homme au monde.” (S. Vial)

Les mutations à l’ère du numérique soulèvent de nombreux enjeux, artistiques, politiques et sociétaux.

Cette exposition est l’aboutissement du travail des étudiants de deuxième année du Master professionnel en création et gestion de l’image numérique. Mutation offre une déambula- tion à travers les différentes installations interactives qui proposent des sensations tactiles, immersives, visuelles et sonores.

L’expérience proposée met en oeuvre des mutations numériques au regard des mutations sociétales et artistiques. S’opproprier les nouvelles technologies pour apporter au public une expérience esthétique et réflexive, questionner des enjeux politiques et historiques par la perception numérique, telle est l’ambition de cette exposition.

TENSION

Vernissage le jeudi 15 décembre à 18h.
Exposition les 16 et 17 décembre, de 10h à 17h.
Patio du bois de l’Aune,
1, place Victor Schoelcher, Aix-en-Provence

 

capture-decran-2016-12-05-a-09-20-16

 

« L’image d’art est le lieu d’une tension entre mimesis et methexis »
Souvent séduisante, objet de désir et de participation, la relation aux oeuvres d’art numérique n’en est pas moins dénuée de paradoxes et d’ambivalences. Immersion, interactivité et tactilité ont leur revers – voyeurisme, surveillance, mesure des gestes et de la pensée.
Au delà du seuil visible, l’exposition met en tension des dispositifs sensibles qui questionnent les enjeux politiques et esthétiques de nos « liaisons numériques ».
Chaque installation fait naitre des tensions sociales, culturelles, chromatiques, sonores et historiques qui mettent à l’épreuve la singularité, la sensibilité ou la responsabilité individuelle et collective.

Soufflerie

Présentation le 14 mai 2016, à partir de 19h30
à la Cité Radieuse Le Corbusier (Marseille)

capture_06_10_2016-083643

 

« Marseille est ville de lumière, et de vent. Ce fameux
mistral qui s’engouffre dans le haut de ses ruelles et
balaie tout jusqu’à la mer. »
– Jean Claude Izzo

 
Le souffle est le thème principal de notre installation. Créée par quatre étudiants en Master Création et gestion de l’image numérique, nous vous proposons de venir assister à la matérialisation du vent. « Soufflerie » est une installation interactive qui permet de capturer le vent, de le voir s’engouffrer et s’échapper à l’intérieur d’une structure qui semblerait être vivante : une structure qui respire ? Et s’il était possible de se mesurer au vent, comment feriez-vous ? Assistez à un moment unique et poétique où l’on peut admirer le vent se matérialiser à l’intérieur d’un monument phare de Marseille : « La Cité Radieuse ».

Void setup ();

Vernissage le 2 mai 2016, à partir de 17h
Espace Fernand Pouillon (site Saint Charles, Marseille)
Ouverture les 3 et 4 mai, de 11h à 17h

fly_to_blog

« What we can’t do ourselves, will be done by the machines which we will invent », John Cage, Silence

« Ce que nous ne pouvons concevoir par nous-mêmes, sera fait par les machines que nous inventerons. » John Cage, Silence

L’exposition « Void Setup ();” réalisée par les étudiants du master Création et gestion de l’image numérique d’Aix-Marseille Université bouscule le procédé de création et de réception esthétique en offrant un regard nouveau sur le rapport homme/machine : les sept installations présentées à l’Espace Pouillon abordent sous un angle esthétique et politique les ambivalences de notre relation à la technologie.

Anticipant le devenir de la technologie, l’exposition programme – déprogramme – les machines pour mieux en percevoir les effets. Chaque installation déploie de nouveaux procédés créatifs qui modifient le statut de l’artiste face au numérique et à la technologie. L’exposition offre également au public une  scène d’exploration critique des manipulations informatiques qui composent les coulisses de notre écologie numérique.

* Void setup() ; est la fonction d’initialisation d’un programme en langage C++ permettant d’exécuter le code.

SÉNESCENCE

Vernissage le vendredi 22 avril 2016, à partir de 19h
avec une performance des étudiants de la classe de musique électroacoustique d’AMU
Exposition ouverte les 23 et 24 avril de 10h à 18h
Fondation Vasarely, 1 Avenue Marcel Pagnol, Aix-en-Provence

AFFICHEVASARELY.jpg

Sénescence est une installation créée par les étudiants du Master professionnel « Création et Gestion de l’Image Numérique » d’Aix-Marseille Université, s’inscrivant dans le cadre de la neuvième édition du festival Architectures Contemporaines. Cette œuvre mobilise les outils de l’interactivité et du numérique pour aborder les thèmes éternels de l’identité, de la finitude et de la mémoire. Elle propose une expérience au cours de laquelle le spectateur est confronté à sa propre image et à sa transformation dans les propose une expérience au cours de laquelle le spectateur est confronté à sa propre image et à sa transformation dans les manipulations algorithmiques.

SINGULARITÉ(S)

vernissage le jeudi 10 décembre, à partir de 18H00
exposition les 11 et 12 décembre de 10h à 18h
Patio du Bois de l’Aune, 1 place Victor Schoelcher à Aix-en-Provence
///////////////////////////////////////////////////////

12282899_522775227889867_2053887037_n.jpg

///////////////////////////////////////////////////////

« La singularité est subversive », écrivait le poète Edmond Jabès. Subversive et subjective, la singularité évoque le caractère de ce qui est unique, mais elle est aussi connue pour être une expression théorisant le possible avènement de la machine et sa capacité à dépasser l’intelligence humaine.
Point de rupture radical, la singularité offre une réflexion sur notre société en dessinant de nouveaux regards spécifiques sur la technologie et ses ressorts anthropologiques et sociaux.
Fruit d’un workshop proposé par M2F Créations LabGamerz, l’exposition Singularité(s) met en avant sept singularités, personnalités, installations explorant l’art numérique et les technologies interactives qui se sont immiscées dans notre quotidien.
Les étudiants du Master Création et Gestion de l’Image Numérique d’Aix-Marseille Université interrogent et mettent en scène l’ambivalence de ces relations homme/machine au travers de problématiques ayant toutes une résonance commune dans cette exposition : peut-on parler d’autonomie de la machine ? Quel est son impact sur nos vies actuelles ? Comment cultiver le numérique ?
Mais aussi, quel est le rapport sensible entre l’humain et ces technologies, à travers les algorithmes rendus visibles par l’art numérique ? Les propositions qui habitent le Patio du Bois de l’Aune permettent ainsi d’élargir les interrogations liées à la technologie et incitent le spectateur à repenser le caractère hybride de nos espaces, à la fois virtuels et réels.