PROCÈSS

flyer_process-recto

flyer_process-verso

Publicités

Imprévus

Exposition le 11 avril
Vernissage le 10 avril à 18h00
Théâtre du Bois de l’Aune
1bis pl. Victor Schoelcher, 13090 Aix-en-Provence

‘Imprévus’ rassemble une série de dispositifs scéniques interactifs réalisés par les étudiants du Master 1 Création Numérique Aix-Marseille Université.

Venez découvrir et tester ces dispositifs conçus dans le cadre d’un workshop Aix-Marseille Université, Lab GAMERZ, Pavillon Bosio École Supérieure d’Arts de la Ville de Monaco et échanger avec les étudiants.

Les dispositifs présentés ont été réalisés pour des danseurs, ils seront présentés sous la forme de prototypes manipulables par le public. Les étudiants du Master Création Numérique seront présents pour vous accompagner à la découverte de ces créations.

IMACHINATION

Exposition le 14 et 15 décembre
Vernissage le 13 décembre à 18h30
Patio du Bois de l’Aune

1 pl. Victor Schoelcher, 13090 Aix-en-Provence

 

Affiche-expo-600

« Si tout semble bien marcher,
vous avez forcément négligé quelque chose. »
Cf. Loi de Murphy E. (ingénieur aérospatiale)

Qu’est ce qu’un humain pour une machine ? On pensait hier que le plus malin des robots n’était pas plus intelligent qu’un petit poisson rouge. Mais les temps changent… La technologie n’a-t-elle pas trouvé meilleur sujet d’étude que l’humain ? Elle le capte, le manipule, s’incruste dans sa vie, l’invite dans son système. Laissons ces machines nous mettre à nu ou faire ce qu’elles demandent et elles développeront peut-être une empathie.
Image, magie, machine, imagination, machination ? Entre mesure et démesure, les œuvres proposées déjouent l’emprise de la machine et forment une tentative d’émancipation. L’exposition met en scène ces machines qui nous agissent autant que nous les agissons : formatage des corps, design des comportements, orchestration des relations. Vous êtes perturbés ? Imachination vous comprends !

Etudiants : Jean Aubineau Degl’innocenti, Otmane El Youbi, Anaïs Forestier, Mathilde Ghezzani, Marine Laborie, Lin Lin, Nicolas Rosso, Charles Sauvat, Yue Sun, Philippe Tan
 

U+(x,y,z)=U

L’univers est-il une simulation ?

Fondation Vasarely, Aix-en-Provence
28-29 avril 2017

Vernissage le 27 avril à partir de 18h30
Performance des étudiants demusicologie sous la direction de V. Abela, dans le cadre du Festival Architectures Contemporaines.

fly_verso_vasa

MUTATION

INSTALLATIONS INTERACTIVES

4 et 5 mai 2017, 11h-18h
Espace Fernand Pouillon, Site Saint Charles
3 Place Victor Hugo
13003, Marseille

Vernissage le 3 mai à 18h

pouillon_2017_fly_recto

“Les techniques ne sont pas seulement des outils, ce sont des structures de la perception. Dans le tuyau numérique, se joue rien moins que la complexité du rapport perceptif de l’homme au monde.” (S. Vial)

Les mutations à l’ère du numérique soulèvent de nombreux enjeux, artistiques, politiques et sociétaux.

Cette exposition est l’aboutissement du travail des étudiants de deuxième année du Master professionnel en création et gestion de l’image numérique. Mutation offre une déambulation à travers les différentes installations interactives qui proposent des sensations tactiles, immersives, visuelles et sonores.

L’expérience proposée met en œuvre des mutations numériques au regard des mutations sociétales et artistiques. S’approprier les nouvelles technologies pour apporter au public une expérience esthétique et réflexive, questionner des enjeux politiques et historiques par la perception numérique, telle est l’ambition de cette exposition.

TENSION

Vernissage le jeudi 15 décembre à 18h.
Exposition les 16 et 17 décembre, de 10h à 17h.
Patio du bois de l’Aune,
1, place Victor Schoelcher, Aix-en-Provence

 

capture-decran-2016-12-05-a-09-20-16

 

« L’image d’art est le lieu d’une tension entre mimesis et methexis »

Souvent séduisante, objet de désir et de participation, la relation aux oeuvres d’art numérique n’en est pas moins dénuée de paradoxes et d’ambivalences. Immersion, interactivité et tactilité ont leur revers – voyeurisme, surveillance, mesure des gestes et de la pensée.
Au delà du seuil visible, l’exposition met en tension des dispositifs sensibles qui questionnent les enjeux politiques et esthétiques de nos « liaisons numériques ».
Chaque installation fait naitre des tensions sociales, culturelles, chromatiques, sonores et historiques qui mettent à l’épreuve la singularité, la sensibilité ou la responsabilité individuelle et collective.

Soufflerie

Présentation le 14 mai 2016, à partir de 19h30
à la Cité Radieuse Le Corbusier (Marseille)

capture_06_10_2016-083643

 

« Marseille est ville de lumière, et de vent. Ce fameux mistral qui s’engouffre dans le haut de ses ruelles et balaie tout jusqu’à la mer. » (Jean-Claude Izzo)

Le souffle est le thème principal de notre installation. Créée par quatre étudiants en Master Création et gestion de l’image numérique, nous vous proposons de venir assister à la matérialisation du vent. « Soufflerie » est une installation interactive qui permet de capturer le vent, de le voir s’engouffrer et s’échapper à l’intérieur d’une structure qui semblerait être vivante : une structure qui respire ? Et s’il était possible de se mesurer au vent, comment feriez-vous ? Assistez à un moment unique et poétique où l’on peut admirer le vent se matérialiser à l’intérieur d’un monument phare de Marseille : « La Cité Radieuse ».