Joël Costa : World Wide Wards

La question de la représentation du virtuelle se pose de plus en plus du fait de son implication et de son influence toujours plus importante sur l’environnement actuel.
En se fondant sur cette analyse, World Wide Wards, nommée d’après l’installation artistique éponyme réalisée par Joël COSTA et présentée à l’espace culturel Fernand Pouillon dans le cadre de l’exposition «Flambant 9», s’interroge sur la représentation métaphorique de l’Internet, sur sa spatialité, ses modèles et sur les impacts qu’elle implique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s