Natacha Doiselet : Code_Art

Code_Art est un mémoire traitant du code informatique dans l’art. Le numérique
faisant partie de plus en plus intégrante de notre vie, cet écrit montre le code
informatique comme support de l’art, où les lettres, signes et symboles deviennent un
outil de création.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Nora Bertone : L’œil frontière

« Les yeux sont les fenêtres de l’âme »*

Ils sont les supports d’une symbolique très forte, à travers le temps et le monde. Symbole de connaissance ultime de toutes les choses et surtout de soi-même.

Dans ce mémoire je questionne le rapport qui peut exister entre ma pratique personnelle et le thème de l’identité. Comment une simple photo d’œil, en macro, privé de visage et grossi à l’extrême, peut parler de notre identité personnelle mais aussi de notre identité en tant qu’être humain, inscrit dans un monde et doté d’une « âme ».

* George Rodenbach, « Bruges-le-morte », Flammarion, 1892

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Elisabeth Legras : Ars longa, vita brevis

Ce mémoire a une approche transdisciplinaire à la fois artistique, sociologique, philosophique et psychologique. J’ai tenté, à travers mes réflexions, mes lectures et mes rencontres, de rendre compte d’une diversité d’expériences humaines ayant trait à notre finitude commune, et ce dans un double-objectif ; témoigner de l’évanouissement du concept de mortalité d’une part, et provoquer un sursaut de conscience d’autre part.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mathilde Lucidarme

Publicité, matraquage, graphisme, société, mes projets ce sont dessinés autour de ces thèmes. C’est un travail utilisant des techniques variées, vidéo, photographie, photomontage, son, avec comme toile de fond l’envahissement par la publicité, de notre quotidien.
Cible 2.0 m’a inspiré le titre de mon mémoire « le kaléidoscope hypnotique de la publicité », par la multiplicité et la déformation des images, des couleurs  et des symboles. Elle forme une vision aux pouvoirs suggestifs, entre attraction et répulsion, aux différents niveaux de lecture. Tout comme le kaléidoscope et son jeu de formes et de lumières.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sarah Taltavull : Graines de Pixels

Le projet Graines de Pixels est constitué d’une série photographique intitulée « Cellules », d’une installation interactive « Shadow » et d’un site internet étroitement lié à un jardin collectif.
Ce projet est né d’une volonté de mêler le végétal au numérique.
Au travers de Graines de pixels, je souhaite interroger les notions de simulation de vie, autrement dit les relations entre nature et technologie. En associant ces deux univers assez éloignés, de nouvelles interactions sont possibles pour le spectateur et l’internaute.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Joël Costa : World Wide Wards

La question de la représentation du virtuelle se pose de plus en plus du fait de son implication et de son influence toujours plus importante sur l’environnement actuel.
En se fondant sur cette analyse, World Wide Wards, nommée d’après l’installation artistique éponyme réalisée par Joël COSTA et présentée à l’espace culturel Fernand Pouillon dans le cadre de l’exposition «Flambant 9», s’interroge sur la représentation métaphorique de l’Internet, sur sa spatialité, ses modèles et sur les impacts qu’elle implique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Anouk Pitat : MundiCodex, à la recherche de Gaïa

Habiter la Terre, ça veut dire quoi pour vous ? Comment pourriez-vous nous le faire comprendre ? De quelle manière ? Par des photos ? Un texte ? Une chanson ?
MundiCodex est un réseau social sur le Web, permettant la collecte de contenus créés par des internautes. C’est une plateforme de stockage et d’échange. Les contenus hypermédias de MundiCodex sont nommés témoignages. Ces témoignages sont l’expression de la vision de la vie sur Terre par l’internaute qui les partage sur MundiCodex. Ils peuvent être de formes multiples : texte, photo, vidéo, son, image mais aussi sculpture, graffiti, peinture etc.
Et si finalement, MundiCodex était une forme d’Art Total ? Au même titre que les plus grands opéras de Wagner, MundiCodex tente de réunir autour d’une thématique commune qu’est l’expression de la vie sur Terre, toutes les pratiques artistiques numériques, l’acteur et le spectateur, les cinq sens, la vie, la science voire l’univers tout entier…
MundiCodex peut-il réellement s’apparenter à une forme d’œuvre d’Art Total ? L’avènement du web  et de ses pratiques (et ses dérives…) ainsi que le développement de l’Art Numérique peuvent-ils faire évoluer le concept d’œuvre d’Art Total ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.